Mystos


Cette sculpture, mariage de deux plaques identiques polies comme des miroirs, perforées en leur centre puis galbées, fonctionne comme un piège à reflets.
C'est précisément dans le face à face des deux miroirs galbés l'un reflétant l'autre, que cette oeuvre, source d'images virtuelles, livre certains de ses secrets : en effet les images virtuelles font apparaître des formes qui n'ont pas d'existence. C'est pourquoi l'artiste a baptisé cette oeuvre Mystos qui signifie en grec « ce qui est caché » donc mystérieux.
L'élan de la partie haute, évasée vers le ciel, sorte d'élévation est un appel à la méditation.
Grand Mystos, sa version monumentale, décore un parc.