Forêt brésilienne


Ce décor pour un ballet de la troupe de Maurice Béjart, créé en hommage à Darius Milhaud, est un espace multidirectionnel.
Les danseurs évoluaient en contournant des arborescences polyédriques symbolisant une grande forêt primitive.
Pour créer cette ambiance de forêt tropicale humide ,où la lumière a du mal à pénétrer au travers d'une végétation très dense, l'artiste, aidé du décorateur J.C. Riera, a suspendu aux cintres plus de 7 000 petits rubans verts transparents. Le sol mouillé était suggéré par un revêtement lisse très réfléchissant.